LE FIREFLY

Dériveur Olympique en 1948

Longueur: 3,65 m (12 pieds)
Bau : 1,40 m
Poids à vide : 80 kg
Surface de voile : 9,25 m²

Au cours d'une longue carrière de navigateur, de régatier et d'architecte naval, éclectique et imaginatif, Uffa Fox a dessiné toutes sortes de bateaux, y compris pour la famille royale d'Angleterre.


Conçu en 1946, le FIREFLY est une de ses œuvres les plus représentatives : un petit dériveur où presque tout est sacrifié à la recherche des performances et innovant dans de nombreux domaines en particulier avec sa carène planante. En contrepartie l'équipage doit savoir faire preuve de compétences sérieuses et de beaucoup… d'agilité.

Le Firefly fut choisi comme dériveur pour les Jeux Olympiques de Torquay en 1948.
Le chantier Fairey Marine, par ailleurs expérimenté dans les techniques destinées à l'aéronautique, construisit les Firefly en bois moulé ce qui permettait de réaliser des coques " en forme " avant l'ère du polyester. Pour un petit bateau destiné à la série, l'usage de l'aluminium pour le gréement est aussi une petite révolution, mais pour obtenir le délicat rétreint de la partie haute du mât on s'est contenté de modeler une pièce de bois.

Le modèle présenté nous a été confié par le conservatoire de la plaisance de Bordeaux. Il est en bon état compte tenu de son âge et d'un procédé de construction léger et délicat. Il est complet. Une petite révision s'impose, en particulier au niveau du puits de dérive avant de reprendre la mer.